La fin du management autoritaire?

Selon une étude menée par les chercheurs de l’université américaine Duke, un management autoritaire se traduit par des équipes peu performantes.

Les chercheurs ont observé des groupes d’étudiants travaillant sur des projets divers. Les résultats obtenus par les étudiants sont en corrélation directe avec les types de leader qui émergent de ces groupes. Il a été montré que lorsque qu’un leader abuse de son pouvoir et écrase les autres membres, les résultats chutent.

Les meilleurs groupes sont ceux dont les membres sont placés sur un pied d’égalité. Chacun peut exprimer ses idées, donner son avis, apporter ses compétences afin de les mettre en commun. Le sentiment d’utilité est donc renforcé, ce qui motive les membres et les poussent à se dépasser. Au final, les compétences et la créativité se complètent pour donner un travail abouti et original.

Ce type de relation dans des situations de travail rejoint le concept de management dit participatif. Il s’agit d’aborder les relations de travail avec une vision plus humaniste. L’autorité abusive, les rapports de forces et conflits laissent alors place à la reconnaissance de chacun en tant qu’humain. Il s’agit de reconnaître la valeur de chacun en l’intégrant et en le faisant participer aux prises de décisions et aux projets. Le bien-être des salariés et leur efficacité en terme de résultats sont directement liés.

Managers, Dirigeants : changez vos méthodes pour une meilleure performance de vos équipes avec nos accompagnements personnalisés par des coachs certifiés : www.acdconsulting.com/metiers/coaching